11/02/2010

La halle aux chaussures, la halle aux bons plans, en fait

Salut lecteur, je sais pas si t’as des mini-toi en ta demeure mais moi oui. J’en ai une. Une seule mais attention : c’est la best. Best en caractère, best en life is so kawai, best en style, et best en chaussures femmes !

 

Et moi je suis une vraie mère modeste, j’espère que tu prends note :-)

 

Les chaussures pour un enfant en bas âge, inutile de te dire à quel point c’est important à bien des égards en raison des petits petons qu’il convient de caler dans de la chaussure solide, qui te situe bien la mini-cheville, qui tient chaud par les temps qui courent, et qui se doit HYPE car ma fille est HYPE, ok ?

 

Mais j’ai rapidement déchanté lorsque j’ai compris que la chaussure stylée et solide en tailles 16 à 26 avoisinait généralement les 80 Euros la paire... paire dont la durée de vie se limite à environs 2 mois en raison des nombreuses poussées de croissance qui agrémentent la vie d’un minot.

 

Et bien tu ne devineras jamais où je me fournis souvent pour accessoiriser les pieds de ma fabuleuse progéniture ?

 

Haaaan mais si tu devines, c’est dans le titre (ma nouille) :

 

 

A la Halle aux Chaussures !

 

 

Et oui mon coco, inutile de faire ton snob, pour les gamins c’est du tonnerre avec de la chaussure pas chère, résistante et trendy. Preuve en est le nombre de fois où on me demande où j’ai acheté les souliers de ma fille et que je rétorque qu’elles viennent de Baby Dior avant de pouffer que non, elles viennent de La Halle aux Chaussures et que tu serais bien con de pas y aller toi aussi.

 

 

Ces bottes à pompons bien chaudes et tout-confort ? 19,90 Euros.


 

 

bottines noires.jpg

 

 

 

Ces bottines bordeaux Pat & Ripaton, cuir compris : 32,90 Euros


 

 

bottines bordeaux.jpg

 

 

 

Ces ballerines Julie Love pour la déguiser en petite fille modèle : 21,90 Euros

 

 

 

ballerines noires.jpg

 

 

 

Bref t’as compris, dans la famille on est des bargain-shoppers et autant j’assume mon côté bling-bling, autant j’adore les bonnes affaires et les belles économies :-)


 

La Halle au Chaussures c’est aussi le parfait bon plan si tu veux te fournir en gadgets Dora l’Exploratrice ou Charlotte aux Fraises, rapport au fait que tu y trouveras foison de chaussons, parapluies, sacs, écharpes, etc… à l’effigie des stars de l’enfance, et crois-bien que si je t’en parle c’est parce que les prix y sont riquiquis comparés à ce qui se trouve dans d’autres magasins spécialisés…

 

 

Sur ce, je te laisse y faire un tour et avec les thunes économisées, te gêne surtout pas pour m’inviter à boire un coup, je prendrai une coupe de champagne. Merci.

 

Article Sponsorisé



02/01/2010

Il y a 3 ans, pendant que vous cuviez...

... je venais de me taper 24 heures de aïe, ouille, sa mèèèèèèèère !

 

Trois ans les gars, trois ans que j'ai réussi à mettre un visage au mot bonheur et que je vis au rythme de son coeur.

 

Aujourd'hui et tout le mois de janvier sera consacré aux festivités de ce tendre boxon dont je ne saurai évidemment plus me passer.

 

Putain, y'a pas de mots.

 

Y'en a juste pas.

 

 

 

 

 

31/07/2009

Recently sur là-bas n° 1

1.jpg

 

Merdeeeeeeeeeeeeeuuuu j'ai le blues!

 

(enfin non, mais je me donne une contenance pour le blog, ça marche ou pas?)

 

Dernier jour de crèche pour ma progéniture chérie en ce jour de fin juillet, celle-là même où elle déambulait en couches, où elle articula ses premiers mots, où je la laissais le coeur serré à 3 mois à peine pour aller bosser à 7h30 du mat' bordel, c'est fini tout ça, la prochaine rentrée se déroulera le 3 septembre in ze école maternelle, et comment dire.... aïe, ouille, merci pour le coup de vieux sur le coin de la tronche!

 

Je crois que le plus troublant est d'avoir la mémoire parfaitement claire quant à MA première rentrée des classes qui eut lieu à Londres, et d'avoir pensé toutes ces années que lorsque j'aurais moi-même un enfant à éduquer, je serai bien plus mature que "CA", plus posée, plus sérieuse, plus appliquée, plus raisonnée, plus convenable, enfin bref: PLUS CHIANTE!

 

Je pourrais épiloguer deux heures là-dessus mais je suis pressée rapport au fait que j'ai un bronzage à peaufiner et plein de cadeaux à distribuer, donc je vous renvoie gentiment vers mes autres billets et vous souhaite un week-end du feu de dios!:

 

- Un site web qui recense tous les festivals et évènements musicaux à travers la France cet été, dont une grande partie gratos: http://bit.ly/4ADYjf

 

- Des Reeboks Basquiat reprenant ses célèbres graffitis en vente chez Colette (by Emilie): http://bit.ly/hSehY


- Un autre site qui propose du prêt-à-porter comme il faut à PRIX COUTANT: http://bit.ly/8mHWp


- L'expo Louis Vuitton très sympa, à découvrir avant le 23août (by Emilie): http://bit.ly/k6FgJ


- Des polaroïds en bijoux, c'est excellent et à voir aboslument (by Emilie): http://bit.ly/r12S6


- Editer son livre c'est désormais facile et gratos, toutes les infos sont là: http://bit.ly/4t5Cyx

 

 

Amen

 

(c'est Shabbat).

 

:-)

 

11/12/2008

Love Actually

patrick-dempsey.jpg


Je vous ai déjà parlé du carnage sentimental qui accompagne mes copines, non? Et ben je vous dis pas le merdier et les heures passées à éplucher le pourquoi du comment avec quasiment chacune d'entre elles.

Conclusion, s'il n'y a pas de recette miracle pour entretenir la flamme et l'harmonie, il y a tout de même quelques règles d'or à respecter... la première étant de s'éclater au lit ensemble. Ah oui je sais, ça parait d'un poncif inouï et d'une futilité aberrante, mais ne nous leurrons-pas, un couple qui ne voit aucune alchimie se créer en mêlant leurs corps à l'unisson est voué à l'impasse.
L'amour et les jolis sentiments plus forts que tout n'auront jamais gain de cause, tenez-le vous pour dit (et on est bien d'accord sur le fait que cela n'engage que moi, merci).

Pas de recette donc, mais amusons-nous à lister ces petits riens apparemment anodins et qui pourtant contribuent à maintenir notre vie de couple dans le désir et dans l'envie de rentrer chez soi le soir.

- On s'embrasse: le matin, le midi, le soir, souvent, et au hasard. On n'attend pas de raison précise pour s'embrasser mais on le fait, comme ça, juste pour le plaisir, c'est un témoignage de complicité dans le chaos du quotidien.
Qu'est ce qui nous empêche de rouler une pelle à notre mec alors qu'il regarde un énième match de foot à la télé? Lui?
Pas grave, embrassez-le, encore et encore... et s'il vous fait comprendre que vous gênez, on ne se vexe pas et on s'agenouille gentiment. D'un coup d'un seul, l'intérêt de la Champions' League sera tout relatif.

- On s'épile/se rase: ah oui, désolée de devoir vous rappeler les bases mais merde quoi, c'est quoi ce trip selon lequel sous pretexte qu'on a passé les 6 mois d'amourette, on ralentit les séances chez l'esthéticienne?? Et puis pareil pour vous les mecs, n'allez pas imaginer que votre "barbe" de trois jours vous confère un petit air latino à la Enrique Iglesias, parce que non, c'est à l'homme de Néanderthal qu'on va vous associer. Sans oublier que cette pilosité négligée nous gratouille les cuisses, c'est dommage.

- On se fait des cadeaux: on n'attend pas l'anniversaire, Noël ou je ne sais quoi encore pour faire ZE cadeau de l'année. On se gâte souvent et à la hauteur de nos moyens, pas besoin de se ruiner pour faire plaisir: on lui ramène sa pâtisserie préférée joliment emballée, on lui offre une clé usb remplie de photos inédites, on lui dédicace un bouquin qu'on sait déjà qu'il/elle aimera, et ainsi de suite. Quant aux fleurs, c'est quand vous voulez sauf aux dates anniversaires (le notre y compris) et à la St-Valentin. Pitié. Et merci.

- On dort ensemble: quoi qu'il advienne on se débrouille pour sortir le drapeau blanc avant de se coucher et on évite autant que possible les excursions sur le canapé du salon. Tampis si vos pieds ne gardent pas le contact (cf la théorie ici), mais on ravale au moins sa fierté, on crève l'abcès, et on dort dans le lit conjugal. Inutile de préciser que le lendemain au réveil, on passe à autre chose, et avec le sourire.

- On couche ensemble: la fatigue est trop intense? le stress est trop prenant? le rythme du quotidien est trop soutenu? On s'en fout!! Rien de mieux qu'une partie de jambes en l'air pour se détendre, pour oublier les emmerdes, ou pour se requinquer les neurones. Alors on arrête de s'écouter et on se concentre sur le superbe orgasme qu'on va (se faire) offrir dans un quart d'heure.

- On ne fait pas d'enfants: non, pas d'enfants pour espérer sauver une histoire. Les enfants ne vous rapprocheront pas, il n'y aura pas de lien spécial qui vous unira alors que votre histoire est déjà en train de pourrir. Au contraire, un enfant ne fera qu'augmenter le stress général alors pensez-y à deux fois et soignez d'abord votre couple. Une vie de famille heureuse ne se construit que sur la base d'une relation de couple solide.


Quoi d'autre...? A vous de me dire si le coeur vous en dit.


Sinon la photo de Patrick Dempsey là au dessus, c'est juste pour me faire plaisir. J'avais besoin de me donner du coeur à l'ouvrage, ce mec me met le feu de partout.


Mais vraiment partout, heeeeeeeelp!!


07/04/2008

Moeurs modernes (Partie 1/2)

Je connaissais la drague dans la rue, la drague à l’arrêt du bus, la drague chez le médecin, et celle chez le boulanger. Je connaissais également la drague en boîte de nuit, la drague chez l’assureur, et celle du Monoprix.  Sans oublier la drague au café du coin, la drague du pharmacien, celle du vendeur de la FNAC, et bien sûr l’inimitable drague des rendez-vous professionnels.

 

De la drague-en-veux-tu-en-voilà… il y a aussi celle de l’avocat, du mec de ta copine, ou du livreur de pizzas.

 

La drague est open-space, anywhere-anytime.

 

Mais depuis un peu plus d’un an, j’ai découvert un nouveau terrain de jeu que nos amis libidineux exploitent sans scrupule aucun :

 

la crèche pour enfants.

 

742373305.2.jpg

 

Oui messieurs-dames, cet espace jovial où ne devraient régner qu’innocence, douceur, et bonnes manières se révèle être en réalité un club de rencontres pour prédateurs maqués souhaitant s’envoyer en l’air derrière le dos de leur conjointe. Et pire encore, si ladite conjointe a eu le malheur de sympathiser avec la proie du prédateur en question, et bien figurez-vous que celui-ci s’en trouvera fort émoustillé.

 

C’est donc ainsi que j’ai récemment naïvement sympathisé avec un homme charmant qui déposait son fils au même moment où je déposais ma pépette. Jusque là tout va bien, je suis du genre à faire des sourires à tout le monde donc forcément, je bavarde toujours avec quelqu'un même quand je vais poster une lettre.

 

Bref - après plusieurs rencontres hasardeuses, ledit jeune homme (brun, cela va sans dire) m’a gentiment proposé d’aller boire un verre.

 

Mais oui. Mais bien sûr. Le mec est marrant, je connais sa nana, elle est d'ailleurs carrément sympa, et même s’il est dommage qu’elle ne puisse se joindre à nous, ok d’accord, allons prendre un petit café.

 

 

Mon cul oui.

 

Le prédateur avait un plan.

 

Et oué. Car figurez-vous que 45 minutes plus tard, après une série d’incroyables concours de circonstances (à croire que le mec s’est arrangé avec le bon dieu pour modifier le cours des événements), je me suis retrouvée sur le lit conjugal de ce vicieux avec une coupe de champagne à la main, et ce, à 9h00 du mat'.

 

Gloups.

 

Que j'ai fait.

 

Y’a comme qui dirait un malentendu.

04/03/2008

Areuh, can we be friends?

La Tribune de Genève rapporte que selon une étude effectuée par Orange en Angleterre, un parent sur cinq crée une page avec le profil de leur bébé sur Facebook, My Space, ou Bebo.

J'avoue que cela m'a aussi traversé l'esprit, tout comme l'idée de créer un compte mail aux prénom & nom de ma princesse, mais finalement... à quoi bon? Quel en serait le but? S'il s'agit de partager photos et autres anecdotes familiales avec nos proches, autant créer un blog spécial baby  ou un album photo en ligne, non?

Du coup, je ne fais ni l'un ni l'autre becoz' qu'honnêtement j'ai la grosse flemme.

M'enfin tout ça pour dire que le ratio m'aurait étonné si l'étude avait été réalisée en France, mais je dois dire que les anglais sont particulièrement friands des réseaux sociaux... dont acte.

Sur ces belles paroles, have a nice day... moi je fonce attrapper un train pour St-Trop'. Hé ho, c'est pour boulot hein, pas bronzette les gens!

02/01/2008

Party Time!

Oui c'est la fiesta in my corazon amigos. Caramba.... ma pepette a 1 an aujourd'hui!!

Incroyable ce que ces 12 derniers mois sont passés vite et ok, je ne vous ferai pas trop l'article de la maman fada de sa poupée, mais oué, je suis raide dingue de ma fifille.... même que c'est elle la plus belle, la plus maligne, la plus drôle, la plus joueuse, la plus fouine, la plus coquine, la plus curieuse, la plus intelligente, enfin c'est ZE BEST.

Du coup cette semaine nous prolongeons les festivités et ce, jusqu'à dimanche soir. Exit le sapin de Noël, là on a basculé dans le kitch and girly à souhait avec la déco rose-bonbon et vert acidulé. Ca va être la fête jusqu'à la fin du week-end à la maison, à la crèche, dans la famille, et chez les amis. Hein? Quoi? C'est trop?  Que nenni, ma fille is ze best je vous ai dis.

c5eee17df297a3118e8ef0ce033bb7b8.jpg

En tout cas, j'ignorais que ce premier anniversaire me rendrait si nostalgique et mélancolique. Depuis 24h je ne pense qu'à ça... à il y a un an, quand ma fille s'est manifestée au plus profond de mon corps pour rejoindre ce monde infernal. L'occasion de me souvenir à quel point le corps humain est une usine incroyablement bien organisée, à quel point la nature est bien régencée, et surtout à quel point l'amour peut être inconditionnel et nous rendre bien meilleurs.

Vous l'aurez compris, fini le temps où les débuts d'année me filaient le bourdon... au contraire, ils auront tous une saveur particulière pleine d'excitation et de paillettes. 

La vida es una fiesta! Olé! Tequila, Caramba! Alleluia!

Sur ce, que du bueno et du happy dans vos vies... et pour ceux qui reprennent le boulot aujourd'hui, je leur dis de destresser becoz' que dans 2 jours ils seront en week-end...

Hasta luego!