16/04/2008

Moeurs modernes (Partie 2/2)

1549366591.jpg

 

Après avoir donc gloupsé et m’être aperçue que le mec était particulièrement attentionné à mon égard, j’ai cru bon de me lever prétextant une envie de salle de bains suivie d’un au revoir. Je pose ma coupette, et alors que je me dirige vers la porte de cette maudite chambre, mon hôte me bloque, net et précis.

 

Me fout une main au cul et l’autre à ma taille.

 

Ni une ni deux, je ne réfléchis pas et je vois ma main droite s’envoler pour lui mettre une claque.

 

Oué.

 

Mais non.

 

J’ai face à moi un mec d’1m90 aussi costaud que Chabal, alors autant vous dire que j’ai vite été bloquée par ce fada qui m’a du coup bien bousculée, me faisant trébucher sur une commode à proximité, et voilà que je me retrouve par terre.

 

Sur le cul.

 

Dans tous les sens du terme.

 

Et ben c’est pas fini.

 

Alors que je me relève en vociférant de jolis noms d’oiseaux, j’entends comme un écho lointain…. Féminin l’écho…. Qui peu à peu semble se rapprocher.

 

Pas possible je me dis. Et ben si ! Pourquoi s’arrêter en si bon chemin hein ?

 

Je vous le donne dans le mille : c’était sa femme. Qui débarque et me trouve, moi, dans SA chambre, un peu secouée, deux coupes de champagne et une bouteille sur SA commode, avec SON mari.

 

Tout va bien, je me dis.

 

TOUT…. VA…. BIEN…..

 

Face au ridicule de la situation et surtout son interrogation, je prie pour que son mari lui sorte un topo un brin vraisemblable.

 

Et voilà ce que Don Juan lui dit : "Julie est arrivée à l’improviste avec une bouteille de champ’ pour fêter l’achat de l’appart (ils viennent juste d’acheter, comme si j’en ai à carrer), vachement sympa non?".

 

Incrédule je suis. Et incrédule elle est.

 

Imaginez le truc. Sans déconner, j’ai cru que j’allais le boxer.

 

Et bien tampis, j’aurais du faire preuve de noblesse et penser à préserver la paix de ce ménage mais non, joueuse je suis c’est sûr, mais coupable idéale d’un homme qui n’a aucun scrupule, sûrement pas. Je lui dis donc que si l’improviste consiste en l’art de me mentir pour m’amener à sa chambre et me foutre la main au cul, alors oui, effectivement, je suis montée à l’improviste. Y’a qu’à voir dans le petit Robert et en profiter pour vérifier la définition du mot ENFOIRE.

 

Puis je me suis cassée.

 

Depuis lors, j’ai invité sa femme à déjeuner, nous avons bien creusé le sujet et apparemment la jeune épouse est habituée. J’ai néanmoins reconnu ma part de responsabilité et nous nous sommes convenues de ne plus nous fréquenter outre mesure.

 

Quant à son mari, je ne réponds plus à ses "bonjour", je l'évite autant que possible…. car cette histoire remonte tout de même à plus de 3  semaines, mais devinez de quoi j’ai écopé depuis….. ?

 

Deux fois par semaine, un petit bouquet de roses* dans le casier de ma fille accompagné d’un mot de drague insipide dont je vous tairai les détails.

 

Au secours !!


* et en plus j’ai jamais aimé les roses putain.

07/11/2007

Lé pas content le môsieur

Et oui, Sarko a beau être l'homme le plus puissant de France, même à lui ça lui arrive de perdre son sang-froid. Hein Dyns?

Ses détracteurs ont donc matière à s'en donner à coeur joie (cafouillages, bégaiement, énervement), mais moi cette séquence me fait sourire et me rassure.

Enjoy.

29/10/2007

No finesse

Bon comme le titre de cette note l'indique, ne vous attendez pas à lire un billet tout en finesse. En ce lundi, je suis d'humeur taquine - ceci étant ma réaction habituelle lorsque j'ai un boulot de dingo.

Pour inaugurer cette semaine de malade qui se profile, une petite blagounette bien grasse pour se détendre:

ETHYMOLOGIE: 

Vous savez sans doute que, dans des temps anciens, pour s'assurer que quelqu'un était bien décédé, l'usage voulait qu'une personne en charge de cette vérification morde violemment un des doigts de pied de la victime (en
général le gros orteil).
Si rien ne se passait, la personne était déclarée morte. C'est  donc de là que vient l'appellation de "croque-mort".
Cette fonction de croque-mort, qui était en fait une vraie charge (comme les bourreaux) se transmettait de père en fils depuis la nuit des temps.
Mais un jour, catastrophe : le dernier croque-mort, bien que père de nombreux enfants, n'avait eu aucun garçon ! Après concertation, sa fille aînée reprit donc sa charge.
Mais une des premières victimes qu'elle eut à traiter était un jeune homme décédé d'une maladie grave : blessé aux jambes, la gangrène l'avait gagné et on lui avait coupé les 2 jambes jusqu'aux cuisses avant qu'il ne meure des suites de l'opération.

Là, je suis certaine que, vous me voyez arriver avec mes gros sabots !
La jeune fille examina la situation et mordit donc avec précaution le premier membre inférieur qu'elle put trouver.

Alors ?

Alors ???

Ce fut à cette époque, et très précisément dans ces circonstances, qu'on passa de l'expression "croque-mort" à celle de : "pompe funèbre".


Amis de la poésie, à bientôt...

27/10/2007

Run Baby Run...

Je ne sais pas pour vous, mais moi, lorsque je dois faire un gros achat (caméra, TV, voyages, etc), je commence d’abord par comparer les prix sur le Web. Jusqu’à maintenant, j’utilisais surtout Kelkoo ou Ciao, mais depuis peu, je dois dire que PriceRunner devient un challenger intéressant…

Et oui, quand on cherche à faire une bonne affaire, ce qu’on attend d’un comparateur de prix c’est avant tout qu’il soit transparent. Quel intérêt sinon ??

En ça, PriceRunner tient ses promesses puisque lorsqu’une recherche de prix est effectuée, et bien ceux-ci s’affichent dans l’ordre croissant– ce qui n’est pas le cas de Kelkoo par exemple. Et oui, chez PriceRunner, pas de combines consistant à placer en début de liste les partenaires payants, non non, ici c’est transparent et impartial.

En dehors de ça, j’apprécie la vaste palette de marchands proposés qui facilite les recherches, le fait qu’on nous explique clairement comment le listage des marchands est effectué (dans la section aide-FAQ) et il y aussi et surtout la charte de confiance pricerunner qui est gage de qualité puisqu’elle nous permet d’identifier quelles sont les boutiques les plus fiables.

Pour finir, je vous précise qu’en plus d’être un excellent comparateur de prix, PriceRunner se veut aussi Guide d’achat de par ses conseils pratiques, ses alertes prix par email lorsque le prix d’un produit passe sous un seuil défini par l’acheteur, ou encore grâce à son top-hebdo des plus fortes baisses de prix. 

Je ne saurai que trop vous recommander d’utiliser ce comparateur lors de vos prochaines emplettes parce qu’honnêtement, il m’a rendu service à bien des égards, notamment pour les voyages : très efficace !

disclaimer

25/10/2007

Chéri, je t'ai laissé un message

Pour laisser un message à la maison du style "ce soir diner avec les Tartampion "ou encore "acheter du jus de fruits", on connaissait les post-it, les tableaux blancs, les tableaux de liège, les portes de frigos, voire les ardoises. Ne rigolez pas, dans une maison bien remplie où enfants et parents actifs cohabitent, ces petits tableaux sauvent des vies. Oui, carrément.

Bref - les époques passent et ne se ressemblent guère puisqu'un nouveau concept a fait son entrée dans la cour des messages: le Toast Messenger.

Dès le petit-déj, dites ce que vous avez à coeur et confirmez par écrit sur votre tartine grillée. Ce toaster imaginé par le designer japonais Sacha Tseng est doté d'une surface d'écriture qui permet de retranscrire votre message sur votre toast. Illustrations:

0a6ab4cfaef457dcbe1b73a790bab647.jpg

   9d3a1da708821463e9964e3019e138ad.jpg

 67c81606a92863b1ff93da410d359a38.jpg

Plutot marrante comme idée, et avec ce genre de joujou, on imagine bien des messages d'amour à son chéri plutot que la liste des courses à faire.

Dommage que ce "gadget" ne soit pas en vente, il s'agit juste d'un concept. Pour le moment.

Vous l'achèteriez vous s'il était en vente à un prix raisonnable, ou vous trouvez ça carrément futile?

Source ici. 

18/10/2007

Clair, net, et précis

Juste becoz' que cette vidéo m'a bien faite rire, je la partage avec vous.

Vue chez Roycod, c'est un petit spot de 40 secondes pour MIO, une boite de GPS, et je vous assure...  elle détend les neurones. 

Oui je sais, il m'en faut peu.... j'adooooore.

12:09 Publié dans Bla Bla Web... | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : MIO, GPS, pub, bla bla

03/10/2007

Autant que ce bloug serve à quelque chose

a4e0952ccf57e08a5ce4fcb9cbe7ebae.jpg> Qui aime Michel Sardou ?

> Qui aime Michel Sardou au point d’aller le voir en concert ?

> Qui aime Michel Sardou au point d’aller le voir en concert, et qui habite à Nice ou environs ?

> Qui aime Michel Sardou au point d’aller le voir en concert, qui habite à Nice ou environs, et qui serait prêt à zapper le ¼ de finale rugbystique légendaire de samedi soir ?

> Qui aime Michel Sardou au point d’aller le voir en concert, qui habite à Nice ou environs, qui serait prêt à zapper le ¼ de finale rugbystique légendaire de samedi soir sachant qu’il va falloir racker 70 euro par billet pour fredonner la maladie d’amour en live?

> Qui aime Michel Sardou au point d’aller le voir en concert, qui habite à Nice ou environs, qui serait prêt à zapper le ¼ de finale rugbystique légendaire de samedi soir sachant qu’il va falloir racker 70 euro par billet pour fredonner la maladie d’amour en live, mais sachant aussi que ce sont des tops places en Catégorie 1 ?

HEIN ? QUIIIII?

Pour résumer :

J’ai offert il y a 2 mois … 2 billets à mes beaux-parents pour le concert de Sardou à Nice de samedi soir.

Mais bô-papa - bien que fan de Sardou et non pas moins fan de rugby - ne peut se résoudre à rater le match France / All Blacks qui se déroulera le même jour & à la même heure.  (Z'avez rasion.. faites des cadeaux les gens....)

Donc appel à la population… si vous connaissez quelqu’un qui serait intéressé….. (oué je sais je rêve mais ze dreams me donnent de l’espoir)…. faites-moi signe please. Les places sont hyper bien situées en catégorie 1 (Gradins : 12W49 et W1250) et vendues à leur valeur nominale soit : 70 euro/billet.

 

Ps: avouez que j'ai mis du coeur à l'ouvrage.. j'ai dégoté une photo de Sardou où on dirait même qu'il esquisse un nano-sourire!!

(Crédits photo: Richard Melloul)