« Abel Président ! | Page d'accueil | So damn true »

09/05/2008

Tombez les mecs comme des mouches!

Les "How To - les Clefs du succès en vidéo" initiées par Henri et PPC il y a de cela un mois tout juste, cartonnent. Tous les mercredis, rendez-vous est pris pour une nouvelle livraison des recettes du succès, tous thèmes confondus avec une pointe d'humour et dans une ambiance relaxe et sans prise de tête.

 

La semaine dernière j'ai relayé la vidéo du régime, et cette semaine encore un thème qui me tient à coeur: la séduction.

 

Alors... comment séduire un homme en 7 points?

 

Fastoche! Jetez un oeil à cette vidéo....  Y'a de bonnes choses à prendre, notamment le point number one qui m'a bien faite rire car... tellement vrai.

 

 

A plus les cocos et sorry si je ne passe pas zyeuter vos blogs dernièrement, je suis swimming with the sharks in deep waters. Voilà, je crois que ça résume tout!

Commentaires

Hi JBBG.

Sympa ton blog.

J'ai pas encore vu la video pour faire tomber les mecs comme des mouches. Mais cela ne saurait tarder, ne serait-ce que pour me préserver de vos attaques incessantes et pré paramétrées (en language geek).

Écrit par : Robert le routier de Ouarzazate | 09/05/2008

Quoi tu lis plus mon blog? Piske c'est ça, je t'aime plus et je te délinke! na !

Non, en vrai, je te souhaite bon courage pour cette période chargée.

Écrit par : PinkLady | 09/05/2008

J'adore le choix de ces deux femmes pour parler de ça ;)))

Écrit par : Alerte à Liège/Sophie | 10/05/2008

@ Robert le routier de Ouarzazate: welcome ici... toi tu viens de chez Samir, je te reconnais:-) Tu parles de nos multiples attaques planifiées, mais ne fais pas semblant de te plaindre... on sait bien que vous adorez ça :-)

@ PinkLady: merci poulette, et puis entre toi & moi, je suis viendue chez toi. Love, love, love, lalalala.

@ Alerte à Liège/Sophie: on est d'accord. La bande à Henri est de toutes façons décapante.

Écrit par : Julie BBG | 11/05/2008

J. B²G,

Robert tout court ça ira bien ;-)

Moi aussi je te reconnais et ton style acidulé me fait bien triper. En effet, je suis un Jeune Rebeu (pas encore) Millionnaire, lol !

Après avoir visionné ta video, je comprends mieux ces soirées ou j'étais (bizarrement) sollicité alors que mes copains plus que beaux gosses étaient délaissés. lol

Tu joue les sirènes actuellement ? Fais attention aux vieux loups de mer ;)

Écrit par : Robert le routier de Ouarzazate | 11/05/2008

@ Robert: le million, ça va venir coco. Suis les conseils de Samir et en route vers la fortune, il faut y croire à fond les ballons et se donner les moyens. Pour ce qui est des soirées dragues où les beaux gosses étaient délaissés à ton profit, ah que te dire? Mises sur l'humour et la gentillesse, ça peut marcher aussi :-)
Ps: nan je joue pas les sirènes becoz' même pas le temps. Pffff. Et puis j'oubliais, merci pour ton com' reg: mon style acidulé, je prends ça comme un compliment. Et toi? Quand est-ce que tu ouvres ton blog?

Écrit par : Julie BBG | 11/05/2008

Et bien moi j'ai pas trop le temps d'ouvrir mon blog, vu que je passe le plus claire de celui ci à faire vivre celui des autres par mes commentaires tellement pertinents et pleins de sagesse MDR myself :-)

Et puis les élucubrations d'un routier fut il de Ouarzazate, qui cela peut il bien intéresser ?

En tous les cas la maîtresse de maison de ce blog fait preuve d'un réel savoir faire pour accueillir les visiteurs ;-) Je ne serais peut être pas aussi avenant.

PS : Oui tu peux le prendre pour un compliment, c'en est un. A tes risques et périls car tout flatteur vit au dépend de celui qui l'écoute...

Écrit par : Robert le routier de Ouarzazate | 11/05/2008

@ Robert: tes tribulations ouarzazatiennes en intéresseront plus d'un! Pour sûr. Fais découvrir le Maroc à ceux qui ne le connaissent pas, racontes-y les personnages que tu croises, les us, les anecdotes, les couleurs, la nourriture, ... je suis sûre que tu peux nous faire un truc bien. Mais bon, l'idée c'est quand même que ça t'éclates donc loin de moi l'idée de te pousser, c'était juste une suggestion :-)

Écrit par : Julie BBG | 12/05/2008

Merci J. B²G, ta confiance me fait très plaiz.

Toutefois, ce qui m'éclate là de suite c'est de discuter avec toi par comment interposé, c'est plutôt marrant.

Ton rôle de blogeuse fait que tu dois rester plutôt discrète à ton sujet, n'est ce pas ?

Écrit par : Robert le routier de Ouarzazate | 13/05/2008

@ Robert: J.B2G, c'est marrant. En réponse à ta question, oui j'essaie de rester à peu près discrète forcément. On reste dans le superficiel et le léger, et c'est pas un hasard:-)

Écrit par : Julie BBG | 13/05/2008

Hey J.B²G Spéciale dédicace à toi ;-)

J'ai cogité et j'ai bien envie de faire draft !

Aussi, comme c'est toi qui a suggeré, je te propose d'être mon pygmalion ou plutôt ma pygmalionne sur ce coup d'essai.

La règle est simple, j'écris, mais de façon discretionnaire et confidentiel et tu seras mon unique lectrice et en même temps critique.

Si j'ai bien compris le principe il s'agit de parler de certains thèmes, de s'exprimer et finalement de partager avec les autres le fruits de ses reflexions.

Et bien moi je souhaite les partager mais qu'avec J.B²G au départ en tous les cas.

Dis moi si t'es Ok sur le principe, et je m'engage à te servir une bonne sauce façon Ouarzazate !

Tu seras pas déçu...

Écrit par : Robert le routier de Ouarzazate 4 J.B²G | 13/05/2008

@ Robert: rhooo comme c'est gentil. Un peu trop d'honneurs pour moi je pense, mais si ça te fait plaisir, why not? En fait tu écris ce que tu veux sur ton blog, tu peux le thématiser, ou alors tu fais comme moi: un joyeux bordel. De toutes façons, rien que ton pseudo affiche la couleur... un paradoxe très exotique.

Écrit par : Julie BBG | 15/05/2008

J.B²G,

Je vais me servir de tes "facilities" pour écrire, et donc je te donne rendez vous sur ton propre blog. Merci pour ton hospitalité donc ! :-)

Disons que pour un premier post, je ne vais pas verser dans l'exotisme. Puisque le décor c'est panam et l'acteur principal c'est ton humble serviteur + Stef...

Il s'intitule : 3 !

Ouais, j'aime bien le chiffre 3, c'est mon chiffre préféré. Normal je suis né un 3 mars.

Mais là n'est pas la question. Disons que l'on fait un peu preuve de superstition quelques fois ou alors plutot que l'on tend à suivre des petits rites magiques.

Pour moi ce pourrait être tout ce qui est lié au chiffre 3. Par exemple, je me fixe des règles genre j'ai croisé cette nana là 2 fois et bien s'il y en a une troisième et bien j'irais lui parler. Forcément, si on s'est croisé une 3ème fois c'est qu'il y a bien une raison...

Et c'est donc sur ce principe là que j'ai aborder Stéphanie. A la 3ème rencontre.

En fait, pour resituer l'action, on était en 2000. J'étais étudiant à paris dauphine, dernière année d'étude. J'habitais avenue victor hugo et donc j'allais en cours à pied.

Ce fameux soir, je rentre de cours, la tête plein des enseignements prodigués tout au long de la journée et dont je n'ai raté une miette.

Et là, bingo je te le donne en mille, je croise pour la première fois Stéphanie. Brune, le cheveux mi-long, des yeux bleus. Très bleus. Le teint finement hâlé. Pas trop grande en taille, mais pleine de promesses.

Ca ne doit durer qu'une seconde, mais tu as l'impression dans ce genre de moment que tes sens sont exarcerbés et que tes capacités sont surmultiplié et que tu vis tout plus vite et plus fort. Que tu vois tout et analyse tout à la vitesse de la lumière.

Pour te décrire ce genre de moment que j'affectionne, je dirais que quand tu rencontre une femme charmante, c'est comme cette brise qui vient te carresser le visage et qui te rafraîchit l'espace d'un court instant. Et tu oublies le désert (affectif) dans lequel tu baigne.

Ce n'est que la première rencontre, mais 3 autres suivront.

J.B²G tu veux la suite ?

Écrit par : Robert le routier de Ouarzazate | 16/05/2008

@ Robert: mais carrément je veux la suite! Tu m'envoies l'adresse du blog stp? T'as mon mail non? Si non, check dans la rubrique "à propos" sous la pub. Je compte sur toi hein!!

Écrit par : Julie BBG | 17/05/2008

J.B²G,

Je suis allé dans la rubrique « à propos » et j’ai effectivement noté ton mail. J’ai pu y voir d’autres infos somme toute intéressante. Comme ton âge :-)

Toi et moi sommes tous les 2 de 77, l’année du serpent. Je ne sais pas de quel signe tu es mais, moi je suis poisson.

Une des caractéristiques essentielles de mon signe c’est la capacité à sentir les gens. Et fais-moi confiance chez moi cette « qualité » est exacerbée. Ce qui m’a permis de déceler des traits de ta personnalité qui sont maintenant confirmés.


Bref, y a quiproko là. J’ai pas dit que j’avais un blog, j’ai juste dit que j’allais écrire comme si j’en avais un. Et je me suis servi de ton blog comme d’une tribune, mais vers ma lectrice favorite : toi ;-)

Bon quoi qu’il en soit tu voulais « carrément » la suite, non ?

Et bien voilà pour toi le volet numéro 2 intitulé : Regards croisés

Comme je t’expliquais dans le précédent post, j’ai donc croisé Stéphanie pour la première fois avenue victor hugo ou j’habitais à l’époque. Cela a du se dérouler approximativement dans la période charnière 1999/2000.

Une rencontre qui m’a marqué et qui ne va pas tarder à se reproduire pour mon plus grand… bonheur ?


En effet, quelque temps après, j’ai eu l’impression de rejouer la même scène : « même lieu, même heure ». Sauf que cette fois ci ont était pas tous seuls, « déranger » dans notre intimité par une troisième larron : une vielle dame.

Je ne sais pas qui elle est cette dame âgée dont Stéphanie tiens le bras et qu’elle semble accompagné dans sa promenade. En tous les cas j’ai l’impression d’assister à ces scènes de complicité entre grands parents et petits enfants.

« Qu’est ce qu’elle est sympa et gentille Stéphanie » (à ce moment je ne sais pas encore son prénom), me suis-je dit. C’est tellement mignon de sa part d’accompagner sa grand-mère dans sa balade du soir. « Et aussi qu’est ce qu’elle est charmante ». Elle n’a décidément pas perdu de sa superbe depuis notre dernier « rendez vous » .

Voilà, notre deuxième rencontre terminée. Je n’allais bien sûr pas passer ma soirée à jouer au grand méchant relou et à « filer » mère grand et son beau petit chaperon.

Mais là je me suis bel et bien dit « OK, ça fait 2 meetings, et comme l’on dit jamais 2 sans 3 ! »

Et effectivement il y eu bien une troisième fois !

Je te resitue le contexte : on est au mois de février 2000. Je suis en pleine recherche de stage de fin d’étude pour valider mon DESS à Paris Dauphine. J’ai postulé chez quelques grandes entreprises et je passe des entretiens à tire larigot.

Ce jour là je suis convoqué chez Printemps. Me demande quelle est la mission que l’on souhaitais me confier car je ne m’en souviens plus. Mais par contre si tu me demande comment était habillé Stéphanie ce jour là, oui je suis capable de te redonner les moindres détailles. C’est peut être ce que l’on appelle la mémoire sélective :-)

Bref, je suis dans les locaux du Printemps, où j’attends de rencontre une dame du service RH. Elle arrive se présente et donne le ton et le plan de l’entretien. Rien de bien original : « parlez moi de vous, votre parcour, et patati et patata… »

Le seule élément que je retiens ce cette entrevue, fut le moment ou pour appuyer mes dires et convaincre mon interlocutrice du caractère dynamique de ma candidature je me suis avancé. Là sa réaction fut assez surprenante, elle a reculé net ! Genre je suis rentré dans son espace, et elle s’est sentie menacée. Le langage corporel m’a un peu pris de court là…

Enfin bref, passons. Outre ce petit « incident » tout me semblait OK. Ca avait l’air de s’être plutôt bien déroulé. Donc je sors de là assez confiant. Suffisamment confiant, dans mon beau costume tout neuf qui me donnait un ton italien, pour pouvoir « accrocher » la première nana qui aurait l’imprudence de me plaire. Mais elle avait intérêt à arriver vite ma « victime » car j’étais plutôt pressé et le programme était tendu : passer à l’appart, se changer et aller prendre le train pour voir papito et mamita.

Donc je course ! BAME, je sors du métro victor hugo !

Et BINGO, je vois au loin Stéphanie !!!
Là je me dis : « Ok, man te dégonfle pas. T’es sappé plutôt cool, t’es rasé, t’as tout déchiré à ton entretien et la juste logique des choses serait que tu enchaîne avec une belle conquête. Pourquoi t’arrêter en si bon chemin » . « Plus facile à dire qu’à faire », me disais je au fur et à mesure que Stef se rapprochait de moi qui continuais à avancer machinalement vers le but (l’appart bien sûr).

On marche, on se croise, nos regards se croise (pensais je…). Et là stop !

Moi : Mademoiselle !

Elle : Oui ? (avec un de ces sourire très polis et sans excès que savent manier les filles de bonne famille.

Moi, encore moi et toujours moi : Vous habitez dans le quartier ?

Elle, super elle : Non, mais vous avez besoin d’un renseignement ?

Moi étonnamment lucide : Oui, je voudrais savoir ce qu’il faut faire pour pouvoir vous inviter à prendre un verre ?

Elle flattée, mais trop polie pour dire non : Je suis un peu en retard, je vais au bureau.

Moi : Mais nous ne sommes pas obligé de prendre un verre de suite. A votre convenance. Dites moi quand vous pourrez.

Elle : Ok, bon. Donner moi votre numéro et je vous appellerais. J’essaierais.

Moi : Ok, pas de souci.

Là elle sort une de ces cartes de visite. La retourne. Me demande mon prénom (moi c’est L.). Se présente également. Et se met à noter mon num : 06…

Je prenais toujours le soin entre chaque couple de chiffre de laisser passer un temps avant de répondre pour qu’elle redresse sa tête et me permette à nouveau de me plonger dans ces yeux bleus.

Une fois le numéro noté elle prend bien soin de me dire qu’elle sera en vacance 3 semaines et qu’elle m’appellera à son retour. « J’essaierai » dit elle. « Oui, je compte sur vous » répondis-je.

Trois semaines plus tard sais tu ce qu’il s’est passé JB²G ?

Écrit par : Robert le routier de Ouarzazate | 18/05/2008

@ Robert: bon t'abuses de couper juste là! Oué je sais, c'était fait exprès.

Alors toi qui est un poisson plein de bons feelings, as-tu décelé que j'étais une sale bête méga-curieuse?? Je veux la suite fissa amigo :-)

Le coup du verre patati-et-patata, direct-cash, moi ça ne m'aurait pas plu. Enfin si un peu quand même, c'est toujours agréable de se faire draguer. Mais si tu me dis que Stéphanie t'a téléphoné 3 semaines après, de retour de vacances, là je me dis que mazette, ton costume à l'italienne et ton rasage super gilette ont fait leur petit effet.
Alors que s'est-il passé trois semaines après RLRDO ??

Ps: oui y'a eu quiproquo concernant le blog, sorry. M'enfin te gêne pas, ici c'est chez toi.
Sinon... je ne suis pas de 77. M'énerve d'ailleurs, 32 piges cet été. Saleté de temps qui file.
Bon j'attends la suite quand tu voudras.

Écrit par : Julie BBG | 18/05/2008

BIP !

"Bonjour!

Vous etes bien sur la messagerie de Robert, je ne suis pas joignable pour le moment pour cause de congé d'une durée de 3 semaines.

Vous pouvez me laisser un message et je vous rappellerais à mon retour.

Toutefois, si vous ne pouvez pas attendre (toi J.B²G méchante bête mega curieuse et impatiente) vous pouvez contacter mon suppléant Jean Pierre le cheminot d'Abidjan hihihi

lol

T'inquiète pas J.B²G, t'auras la suite et je te promets que c'est beaucoup plus fort que ce que tu as lu jusqu'ici. Parole de routier!

ps: kiff ton RLRDO :-)

Écrit par : Robert le routier de Ouarzazate | 19/05/2008

@ RLRDO: des vacances? Quoi? Maintenant? Nan mais oh, tu te crois où là? Pffff c'est pas joli-joli ce que tu me fais.
Trois semaines de vacances, j'en rêve.

Mais regarde comme je suis une fille chouette: je te souhaite de bien t'éclater car à n'en pas douter, ces vacances sont surement bien méritées.
Have fun et see you in 3 weeks!

Putain ça fait mal de le dire quand même :-)

Écrit par : Julie BBG | 19/05/2008

J.B²G,

Come on baby, I won't let you down.

T'as raison c'est pas trop cool de te laisser à ce moment là de l'histoire.

Aussi, dans ma grandeur d'âme :-), je vais me faire violence durant mes congés et t'envoyer des posts. Y a internet partout de toute façon et puis il faut battre le fer tant qu'il est chaud.

Et puis tu mérite, t'es trop chouette :-)

Écrit par : Robert le routier de Ouarzazate | 20/05/2008

@ RLRDO: naaaan fais pas ça.

Je découuunais moi quand je t'ai dis ça. Certes j'ai envie de connaitre la suite mais je suis une grande fille, je saurai patienter va. Les vacances c'est fait pour déconnecter dans tous les sens du terme alors profites-en bien!

Si-si, I mean it.

(bon si tu repasses par ici, moi j'ai aussi envie de savoir où tu pars en vacances hein. Curieuse je t'ai dis).

Écrit par : Julie BBG | 21/05/2008

@ RLRDO: j'oubliais.. je propose que l'on s'installe sur un autre post pour la suite. T'en dis quoi? Genre un post plus haut dans le menu, tu choisis ok?

Écrit par : Julie BBG | 21/05/2008

3ème post : Three weeks and a half later !

Tu te souviens qu'elle partait en vacance Stéphanie, après que je l'eu aborder, d'une manière plus ou moins convaincante.

Elle m'a dit qu'elle "essayerais de m'appeller à (son) retour".

Et finalement, Trois semaine après...rien...
Le calme plat, wallou, nada, rien.

Pas de nouvelles.

Bon, je lui donne encore une demi semaine, sait on jamais. Trois semaine et demi de délai ça sonne plutôt bien. Et puis, "une femme ça se fait toujours désire"r, me disais je.

Trois semaine et demi plus tard...rien.
Wallou, nada, nienté. le désert.

La déception était là. Bien présente. Mais, il en faut plus pour venir à bout de mon optimisme et de ma détermination.
Je me disait que toute les façons, nous serions encore amené à nous revoir. Forcément, nos destins sont croisés.

Et effectivement, ce fut le cas.

Pour te resituer l'action : On est au mois de mai. Je viens de débuter mon stage de fin d'étude à la défense, chez Total. Je suis parti pour bosser chez eux 8 mois. Et je prends un plaisir fou à découvrir les arcanes d'un des fleurons de l'industrie française. Tellement de plaisir, que le matin, en sortie du la ligne 1 à l'esplanade de la défense j'ai le sentiment d'être le roi du monde et que rien ne pourra arrêter mon ascension dans le monde l'entreprise.

Y a la vie professionnelle, et il y a la vie privée. Et pour le moment elle est privée de Stéphanie. Mais pas pour longtemps.

Ce jour là, un pote m'invite à aller à un concert. Je rentre du stage, je me change et je descend la rue pour prendre mon métro à victor hugo.

Sur le quai, je me pose et je regarde autour de moi. Et là qui c'est qui arrive !!!! Stéphanie. Youpiiiiiiiiiiiiiiiii

Moi: Bonjour Stéphanie.

Elle : Bonjour. Ca va ?

Moi : Oui, ça va merci. Sauf que j'ai pas vu votre appel. Que s'est il passé ? (Genre comme si je ne savais pas)

Elle : J'ai perdu la carte sur laquelle j'avais inscrit votre numéro. Mais, là j'ai un calpin, si vous voulez me le redonner.

Moi: Oui bien sûr. Donnez je vais le noter moi même.

Elle : Ok.

Encore elle : Quel âge avez vous ?

Drôle de question. Pendant que je notais mon numéro sur son calpin. Je me disais que ça sentait le piège cette question. C'est qu'elle doit être plus âgée. Donc, j'ai pris ma voix la plus masculine et virile et j'ai dit : "J'ai 22 ans"!

Elle : Ah,ok , parce que j'en ai 6 de plus.

Moi : Oui et alors ?

Elle : non, non comme ça.

Le métro arrive, on monte ensemble. Elle me demande ce que je fais dans la vie. Je lui explique que je suis en stage chez total.
Elle m'explique à son tour qu'elle travaille pour une société qui gère les licences de grandes fragrances.

Ma station se rapproche. L'on doit se quitter à nouveau. Et comme pour un entretien d'embauche l'on demande toujours avant de partir qu'elle sera la prochaine étape.

Elle : je vous appelle dans la semaine.

Moi : Ok j'attend votre appel.

Elle de précise : je suis prise, j'ai quelqu'un dans ma vie.

Moi intérieurement : une prise ça se débranche. lol

Moi : PAs de souci, on prendra un verre en tout bien tout honneur. (vivi, c'est cela).

Moi : Bonne soirée! A bientôt.

Elle : Bonne soirée!

J.B²G, sais tu ce qui s'est passé dans la semaine ?

Écrit par : Robert le routier de Ouarzazate | 21/05/2008

Pour le post plus haut, ... next time

autrement, j'ai un nègre qui rédige pour moi comme tout ecrivain qui se respecte, même pendant mes vacations :-)

Écrit par : Robert le routier de Ouarzazate | 21/05/2008

@ RLRDO: non je sais pas, tu me tiens en haleine, j'y crois pas!

Voyons voir... tu t'es rendu compte qu'elle sortait avec ton boss? Que c'était une bonne soeur dont la prise n'est autre que Dieu? Que ta Stéphanie c'était en fait celle de Monaco?

La suite! La suite! La suite!

Et bonnes vacances :-)

Écrit par : Julie BBG | 21/05/2008

Ton commentaire sur la "séduction" m'a bien fait rire !
Bravo... et merci.
Henri

Écrit par : Henri Kaufman | 26/05/2008

@ Henri: aaahhh merci de viendre me voir par ici! Comment que ça va bien mon cher Henri? Long time no see....
Bravo pour ces vidéos du succès, ça marche fort, c'est mérité. A très bientôt. Biz.

Écrit par : Julie BBG | 26/05/2008

Écrire un commentaire